AIP AUTO IMMUNE

BISCUITS SALES AIP AU ROMARIN & GUACAMOLE

Apéritif AIP : biscuits salés romarin & Guacamole

Parlons un peu “AIP“. Pendant la première phase du Protocole Auto Immune, vous n’avez pas le droit à tout ce qui est céréale et dérivés, pas de poivre, piment, tomate, pas de charcuterie ni de fromage, aucun alcool, hormis pour cuisiner. 

Autant vous dire qu’au début, l’apéritif vous semble très restreint voir infaisable.

Je ne vous ai pas encore détaillé le plan “AIP” (c’est en préparation), mais si vous désirez le vivre du mieux possible, il faut faire travailler votre imagination culinaire.

En cuisine c’est plus fort que moi, chaque obstacle se transforme en défi qui m’inspire et que je veux partager, c’est pour cela que j’ai créé Cuisinarcenciel.

Durant cette phase, qui dure de 30 à 90 jours (90 pour nous), aucun écart n’est permis au risque de mettre le protocole tout entier en péril. Ce qui serait dommage quand on voit le résultat obtenu.

Chez nous, il y a un moment important et convivial : l’apéritif du samedi soir. Et même si la boisson se résume en ce moment à un délicieux jus de pruneaux, cramberries, carottes citron, betterave et sa branche de cèleri, il m’a fallu creuser pour ce qui est de la partie “petites choses à grignoter” en dehors des batons de crudités habituels. Je ne m’avoue pas vaincue vous me connaissez, j’ai donc créé ces petits biscuits salés au romarin accompagnés d’un simple guacamole.

Biscuits sans farine ?

Farine de manioc

Comment cela est-ce possible ? Je vous explique. Pendant le protocole vous n’avez droit à aucun aliment inflammatoire afin d’éliminer tout risque d’inflammation. Pourquoi ? Pour qu’à la réintroduction des aliments éliminés, vous puissiez, justement, voir clairement la réaction de votre corps face à eux. Vous repérez ainsi ceux qui vous sont néfastes.

Vous n’avez donc pas droit à toute forme de céréale quelle qu’elle soit. Par contre vous avez droit aux légumes, racines, fruits et leurs dérivés. La farine de manioc, de patate douce, de coco et le arrow root vous sont donc autorisés. Pour faire ces biscuits, j’ai utilisé les farines de manioc et coco ainsi que le arrow root. Vous pouvez également remplacer la farine de manioc par la farine de patate douce. Je précise que toutes ces farines sont vendues en magasin bio, n’espérez pas les voir en grande surface !

Guacamole sans épices ?

J’ai longtemps été adepte du guacamole bien épicé, avec piment et crème fraîche. Pour finalement, m’apercevoir petit à petit combien nombre de ces éléments n’étaient absolument pas obligatoires pour obtenir un bon guacamole

D’abord la crème, c’est le premier ingrédient que j’ai éliminé suite à notre suppression du lactose, j’ai par la suite mis de la crème de soja pour finir par la supprimer totalement. L’avocat se suffit à lui-même, c’est un corps gras par excellence pourquoi en rajouter ?

De même, je ne mets plus les épices et le piment parce que, d’une part, ceux-ci ne conviennent pas à tout le monde et d’autre part nous devons les éliminer de notre alimentation.

J’ai réalisé que finalement, un guacamole fait uniquement d’avocat, de citron et d’une pincée de sel était un délice ! Je rajoute parfois un soupçon de gingembre mais pas systématiquement. 

Guacamole et avocats

Mais avant de vous donner ces deux recettes apéritives purement “AIP“, je voulais faire un point rapide sur l’avocat, ses propriétés, sa provenance, donc …

Un peu d'histoire...

L’avocat est originaire du Mexique. La plus ancienne fosse à avocats a été découverte entre  9000 et 10 000 ans. Il y aurait trois sortes d’avocats domestiques encore connues aujourd’hui : la Mexicaine, la Guatémaltèque et la Caraïbe.

La Mexicaine et la Guatémaltèque sont originaires des hauts plateaux du Mexique et du Guatémala tandis que la Caraïbe est non seulement répandues au Guatémala mais aussi au Pérou, en Equateur, au Costa Rica et en Colombie.

En Europe l’avocat a été introduit en Espagne en 1601 où il pousse comme un charme. Là-bas des forêts d’avocatiers y sont présentes, vous pouvez au grès de vos promenades cueillir quelques avocats bien mûrs. C’est en 1825 qu’il est introduit aux Etats-Unis. 

L’avocat est une merveille pour la santé, venez voir ci-dessous !

avocatier

En effet, il contient 7% de fibres facilitant le transit intestinal. C’est un merveilleux coupe-faim, les acides gras qu’il contient envoient au cerveau un signal de satiété dès que vous le mangez !

Il contient des phytostérols pour réduire le LDL “mauvais cholestérol”ainsi que de l’acide oléique qui augmente le HDL, bon cholestérol.

Les graisses qu’il contient sont des acides gras insaturés qui sont très bons pour le système cardio-vasculaire. Il contient des vitamines C, E, K du magnésium. Il est très bon pour la vue grâce à la lutéine qu’il contient. Vous en voulez encore ? 

C’est un anti-inflammatoire naturel. Grâce à ses vertues anti-oxydantes, il diminue ainsi fortement les inflammations notamment celle de l’endomètre pendant les règles. Alors Mesdames pourquoi vous en priver, je vous le demande ? Aucune raison puisque son gras et un bienfait pour notre corps.

Voici ma recette de guacamole : 3 avocats, 1 citron vert ou jaune, sel de mer, 1 ou 2 pincées de gingembre frais râpé.

Réduire les avocats épluchés en purée, ajouter le jus du citron, le sel et le gingembre et mélangez le tout jusqu’à ce que tout soit bien amalgamé. Gardez au frais jusqu’à dégustation !

Les biscuits salés au romarin

Les ingrédients :

romarin
  • 90 g de farine de manioc
  • 3 CàS d’arrow-root 
  • 3 CàS de farine de coco
  • 4 CàS d’huile d’olive
  • 2 CàS de romarin
  • 2 CàS d’ail en poudre
  • 100 à 120 ml de lait de coco (à voir selon consistance)
  • Sel (attention pas de poivre interdit pendant l’AIP)
farine de manioc

La recette :

1.Dans un saladier mettre la farine, le arrow root et la farine de coco.

2.Ajoutez le sel, l’huile d’olive, le romarin et l’ail en poudre. Mélangez.

3.Versez le lait petit à petit tout en mélangeant, vous devez obtenir la consistance d’une pâte à biscuit ne mettez donc d’abord que 100 ml de lait, plus seulement si besoin. Pétrissez un peu la pâte à la main faites-en une boule et placez-là au frais durant 1/2 heure.

4. Au bout de ce temps, préchauffez le four à 180° (th.6). Roulez la pâte en gros boudins de 3/4 cm de circonférence, que vous découperez en tronçons d’environ 1 cm . Placez-les sur une feuille de cuisson, applatissez-les légèrement avec la paume de la main, et enfournez pour 10 mn.

5.Ils durciront en refroidissant.

Biscuits salés romarin

Voilà de quoi ne pas vous sentir trop frustré, pour un apéritif sain et gourmand.

A bientôt chers lecteurs !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.