FISH AND CHIPS
PLATS,  RECETTES SALEES

FISH AND CHIPS

DELICIEUX FISH & CHIPS

Nostalgie quand tu nous tiens ! Je me suis surprise en train d’entendre le cri des mouettes virevoltant dans le ciel, le va-et-vient des vagues de la mer du Nord, l’odeur des frites et du poisson fraîchement pêché, encensés d’une note de vinaigre. Je me souviens de ces merveilleux Fish and chips que je mangeais sur les plages d’Angleterre… Oh my God !! It was so wonderful…

Retour à la réalité : mon royaume pour un Fish and chips ou je trépasse dans l’instant !!

Un peu d’histoire…

Fish and chips dans un papier journal

L’Angleterre est une île il n’est donc pas étonnant que le poisson fût pendant longtemps un aliment de base.

Dans le passé, lorsque les routes étaient en mauvais état, que l’unique transport se faisait à cheval et qu’il n’existait pas de glace pour conserver les aliments, le peuple Anglais avait peu de possibilités d’acheter du poisson de mer frais. Pendant que les habitants des côtes, eux, en avaient plus qu’il n’en fallait. Ils en avaient tellement qu’ils ont été obligés par l’ Église et par l’État de manger du poisson non seulement le vendredi et pendant le Carême, mais aussi les mercredis et les samedis. Le régime était composé de harengs salés et de morue séchée, ces poissons étaient si durs qu’il fallait les marteler avec une pierre ou un marteau pendant une heure avant qu’ils ne soient utilisables.

Il est donc tout naturel que ces gens aient fini par inventer des recettes diverses et variées afin de consommer le poisson sous sa forme fraîche : dont notre Fish and chips de rêve !

De nos jours, ces problèmes de conservation ne sont plus, mais grâce à cette dureté de vie, de merveilleuses recettes sont nées et font leurs preuves au vue de leur succès intemporel !

photo retro

Les ingrédients pour 4 personnes :

  • 175 g de farine et un peu plus pour fariner les poissons (pour ma part j’ai pris de la farine de riz complet)
  • 1 CàC de bicarbonate de soude
  • Sel, poivre
  • 225 ml d’eau
  • 4 filets de poisson : lieu noir ou blanc, morue, haddock, merlu ou plie
  • huile de friture

La recette :

1/ Mettre la farine, le bicarbonate de soude et une pincée de sel dans un saladier, faire un trou au centre et incorporer l’eau petit à petit en mélangeant bien. Cela doit ressembler à la fin à une pâte bien lisse (n’hésitez pas à la faire au batteur si cela peut vous aider). Laisser reposer la pâte 1 heure afin qu’elle développe sa texture.

2/ Nettoyez les filets de poisson à l’eau fraîche et essuyez-les avec un torchon ou du papier absorbant pour qu’ils soient bien secs. Passez-les ensuite dans la farine, salez et poivrez-les .

3/ Mettre de l’huile jusqu’à 1/4 de la poêle et la faire chauffer. Testez un morceau de pâte dans l’huile, si le morceaux frit tout de suite c’est que l’huile est à bonne température (180-190°).

4/ Trempez les filets dans la pâte de chaque côté, laissez s’égoutter afin d’enlever le surplus de pâte et faites-les frire dans l’huile. Lorsqu’ils sont bien dorés de toutes parts, les poser sur un plat allant au four afin de les maintenir au chaud à basse température. Le mieux est encore de les consommer tout de suite en sortant de la poêle, ils sont plus croustillants !

5/ Servir avec des frites fraîches maison, un filet de vinaigre d’alcool ou de vin et des quartiers de citron.

MIAMMIAM

Dites-moi ce que vous en pensez en commentaire !

                                                                                                                              

2 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.