Mousse de foie de volaille
AIP RECETTES SALEES,  PLATS,  RECETTES SALEES

MOUSSE FOIE DE VOLAILLE

Comment booster votre immunité ?

Pourquoi est-il important de manger des abats ? Votre mère ne vous a-t-elle jamais forcé à manger du foie, de la cervelle, des rognons sans que vous ne sentiez cet écoeurement poindre en vous ? Cela vous rapelle des souvenirs ? Tant mieux, ce fait signifie que votre maman savait que cela était bon pour votre santé. Si ce n’est pas le cas, venez découvrir ces forces de la nature. Ami végé ou vegan, désolé ce n’est pas pour toi. Mais commençons par le début.

Les abats c'est quoi ?

Les abats sont le plus souvent : le foie, les reins, le coeur, les tripes et le cerveau de porc, boeuf, mouton, lapin ou poulet. Le tableau est dressé. Rien de glamour n’est-ce pas ? Et pourtant, ils sont à eux seuls un concentré de : nutriments, vitamines, minéraux, graisses saines et acides aminés essentiels. Vous n’en revenez pas ! Attendez… nous allons entrer dans les détails.

Plats rouges

Pourquoi ils sont bons pour nous ?

Commençons par les vitamines qui y sont présentes : A, D, K, E, B1, B2, B6, le folate et la B12 si convoitée par nos amis vegans. Les abats sont reconnus comme étant la source alimentaire la plus chargée en vitamine D. 

Tiens tiens… ne sommes nous pas tous carencés en vitamine D ? Votre médecin ne vous prescrit-il pas régulièrement de la vitamine D en ampoules ? Et bien tout à fait, cela veut dire que si nous intégrions des abats plus fréquemment dans notre alimentation, nous serions moins carencés. Nos ancêtres s’en nourrissaient beaucoup plus souvent, j’ignore pourquoi les abats sont sortis de nos vies. Ils présentent pourtant un atout majeur en dehors de toutes leurs qualités : ils ne sont pas chers !

Mais poursuivons… ils sont également chargés de minéraux : fer, cuivre, phosphore, calcium, potassium, sodium, sélénium, zinc, magnésium, iode, manganèse (ouf !!).  Je vous mets au défi de trouver un aliment avec autant de propriétés. Poursuivons encore…

Ces viandes dont personne ne veut, contiennent également des acides gras essentiels en grande quantité, notamment l’acide arachidonique et oméga 3, anti-inflammatoire.

A ce propos, savez-vous à quoi vous servent les acides gras ? A vous donner de l’énergie. Ils jouent un rôle important dans la structure des membranes cellulaires notamment dans le cerveau et y interviennent surtout dans la neurotransmission.

Cela vous parle un peu mieux maintentant ? Vous êtes décidés à essayer j’en suis sûre !

Afin de pouvoir profiter au maximum de tous ces biens faits, nous devrions manger au minimum deux fois par semaine de ces petites merveilles pour notre corps.

Source : pourlascience.fr

L'erreur à ne pas commettre

COCOTTE SUR FEU

Si vous n’avez pas l’habitude d’en consommer, allez-y par étape, commencez par les moins forts en goût et surtout sachez les cuisiner ! C’est le secret. C’est ce que je vais m’employer à faire afin de vous aider dans cette tâche. Il n’y a pas mieux pour booster votre immunité, c’est d’ailleurs très conseillé dans le cadre du protocole AIP (Auto Immune Protocole). C’est un aliment santé.

Ma solution

Les foies de volailles ou tranches de foie de boeuf ou porc, me semblent bien pour commencer, ils ne sont pas trop forts, peuvent se manger poêlés à l’huile d’olive, agrémentés d’herbes, d’ail, d’échalotte ou d’oignon. Saisissez-les et poursuivez la cuisson à feu modéré, ils sont cuits quand ils ne sont plus rouges à l’intérieur, ne les laissez pas cuire trop longtemps sinon ils durcissent !

Le “must” est sans aucun doute de finir la cuisson par un filet de vinaigre balsamique ou de framboise, c’est ce que l’on appelle en terme culinaire le “déglaçage”. Les servir par exemple avec une salade verte et de la cébette. C’est un repas simple qui ne vous coûtera pas plus de 3 €. 

La recette de la mousse de foie de volaille est un peu plus élaborée mais vous verrez, pas de quoi “fouetter un chat”! Elle a une allure de vraie terrine avec sa gelée subtile au vin blanc. Elle peut se servir en entrée ou en apéritif accompagnée de triangles de pain de campagne grillés (sans gluten), entourée de crudités et de fruits coupés tel un plateau rustique agréable à présenter. Sans plus attendre voici la recette qui est compatible AIP, sans gluten et sans lactose

Les ingrédients pour 2 mini-cocottes :

cocotte de mousse de foie de volaille
  • 300 g  de foies de volaille (1 boîte en général)
  • 2 oignons
  • 2 CàS d’huile d’olive
  • 1 CàC de miel
  • Thym
  • Sel & poivre (pas de poivre pour AIP)
  • 80 ml de vin blanc
  • 2 CàC de gelée en poudre (gelée naturelle pour AIP)
  • 130 ml d’eau pour faire la gelée
  • Persil sec ou frais

La recette :

1.Dénervez les foies de volaille délicatement. Coupez-les en morceaux. Réservez.

2.Pelez les oignons coupez-les en lamelles et faites-les revenir à la poêle dans l’huile d’olive. Laissez-les cuire à feu doux sans les laisser trop colorer, ajoutez le miel puis mettez-les de côté.

3.Dans la même poêle, mettre 1 CàS d’huile d’olive et faites dorer les foies de volaille 5 mn. Salez, poivrez, ajoutez le thym, les oignons cuits et 60 ml de vin blanc. Laissez cuire 3  mn à feu modéré.

Mousse de foie de volaille

4.Mixer le tout au blender, vous devez obtenir une pâte souple, si elle est trop sèche ajoutez un peu d’eau pour délier. Disposez votre appareil dans les terrines. 

5.Dans une casserole, diluez la poudre de gelée dans l’eau avec les 20 ml de vin blanc restant, apportez à ébullition en observant le temps indiqué sur le paquet de gelée. Répartir ce liquide sur vos terrines et parsemez le tout de persil.

6.Mettez les terrines au réfrigérateur deux bonnes heures avant de servir. 

Ai-je réussi à vous convaincre d’intégrer plus souvent les abats dans votre alimentation ?

Allez-vous essayer ? Vous pouvez me répondre dans l’espace commentaire ci-dessous, je suis curieuse de savoir si j’ai relevé le challenge !  

2 commentaires

Répondre à Claudine Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.