chutney citron
AIP AUTO IMMUNE,  AIP RECETTES SALEES,  ENTREES,  RECETTES SALEES,  SALADES

CHUTNEY CITRON

Chutney au citron frais et pétillant

Ce chutney de citron a une triple utilité chers lecteurs.

En effet, outre le fait qu’il egaiera un plat froid de viande ou de poisson, il apportera une note fraîche, acidulée, sucrée et sera une bombe vitaminée pour votre santé.

Vous pouvez en préparer en bocal, à l’avance pour l’été, mais aussi pour les fêtes de fin d’année en accompagnement de crustacés, de saumon, de foie gras (ou faux-gras), il s’adapte à presque tout !

Pour les inconditionnels du citron c’est un plaisir en bouche !

Nous fairons, d’abord, un rapide tour sur les bienfaits nutritionnels du citron et poursuivrons avec la recette, mais avant cela…

Un peu d'histoire ...

L’origine du citron est assez controversée à cause de sa polymorphie et de ses nombreuses variétés, mais il semblerait que son origine soit Indo-birmane et Chinoise. 

De récentes études phylogénétiques, de 2016, ont démontré que le citron est issu d’un hybride entre la Bigarade (Orange amère) et le Cédrat, qui aurait eu lieu vers le Ve millénaire avant Jésus-Christ.

Par la suite c’est en Mésopotamie, lors de la captivité de Babylone que les Hébreux ont appris à le cultiver. Ces derniers l’appréciaient tellement qu’ils en ont fait l’emblême de leur fête du Tabernacle.

Les Arabes ont étendu le citron dans tout le bassin méditérranéen dès le Vème siècle, jusqu’en Espagne. Il sera ensuite, vers le XVe siècle, emmené jusqu’en Floride par les Espagnoles et les Portugais.

Au moyen-âge le citronnier servait essentiellement d’ornement dans les jardins de plaisance. 

Le citron sera progressivement introduit dans l’alimentation médiévale comme fond acide destiné essentiellement aux légumes crus ou comme assaisonnement au même titre que le vinaigre ou le jus d’orange.

Il est probable qu’il ait aussi servi à la conservation de la viande grâce à son acidité et ce depuis l’antiquité.

citrons
citrons

Les Français consomment 130 000 tonnes de citrons par an, soit environ 2,2 kg par personne et par an. 

Notre production Française vient essentiellement d’Alpes Maritimes avec le citron de Menton et de Corse, elle ne représente que 1 % de notre consommation soit 1 700 tonnes. 

80 % de notre consommation vient d’Espagne, d’Argentine et de Turquie.

Les citrons conventionnels sont traités en pré-récolte par des pesticides et des fongicides. Après la récolte, ils sont lavés, séchés et recouverts d’une couche de cire leur permettant de garder leur hydratation.  

Ils sont ensuite à nouveau recouverts d’un fongicide comme l’orthophénylphénol, le thiabendazole ou l’imazalil qui lui permettent de se conserver plus de 15 jours. Les citrons vont ensuite être transportés par containers à une température de 10° qui sera progressivement amenée à -3°/-2° afin de tuer le chancre qui est un parasite du citron

C’est pourquoi je conseillerai plus de consommer plutôt le citron non-traité ou bio et plutôt celui de France, de Corse et d’Espagne de préférence afin de limiter ce que l’on appelle “l’empreinte carbone”.

Propriétés nutritives du citron

Si je vous dis citron… vous me répondez vitamine C ! Et vous aurez raison, il n’en contient pas moins que 129 mg/100g, mais… pas que ! 

Il contient également des flavonoïdes qui sont des composés d’antioxydants essentiels pour lutter contre la prolifération des cellules cancéreuses et sont également anti-inflammatoires. Cet agrume est aussi pourvu de  vitamines B,  E, ainsi que de fibres. Il a un impact très positif sur le cholestérole.

Le citron contient également des substances minérales et des oligo-éléments. Le potassium y est très abondant avec 153 mg aux 100g, lors de son métabolisme il libère des résidus alcalinisants et de ce fait, malgré sa saveur acide, le citron n’est nullement acidifiant pour l’organisme. Il est aussi un apport intéressant en calcium 25 mg aux 100 g et en fer 0,5 mg aux 100g, ces substances sont d’autant mieux assimilées quand elles sont associées à la vitamine C ce qui est le cas du citron.

Ce petit trésors jaune est un allié minceur et a un impact sur la perte de poids. Il a été démontré que les personnes obèses avaient des concentrations de vitamine C inférieure aux non-obèses et que de faibles taux de vitamine C étaient reliés à l’accumulation de graisse abdominale.

Il s’avère que les individus qui consomment suffisamment de vitamine C oxyderaient 30 % plus de gras corporel au cours d’une séance d’exercice modéré.

De faibles apports en vitamine C constituraient donc une barrière à la perde gras corporel chez les obèses. Cependant aucune étude clinique contrôlée pour évaluer spécifiquement l’impact de la consommation du  citron pour la perte de poids n’a été réalisée à ce jour.

citrons jaunes

Ressources : lanutrition.fr -passeportsante.net – wikipedia.org – anses.fr 

Chutney au citron

Les ingrédients pour 1 à 2 bocaux :

chutney citron

Cette recette est entièrement compatible avec le protocole AIP, il vous suffit juste d’éliminer le poivre si vous ne l’avez pas encore réintégré.

  • 2 gros citrons bio
  • 2 gros oignons
  • 1 grosse poignée de raisins secs
  • 4 abricots secs moelleux
  • 50 ml de sirop d’agave
  • 3 graines de cardamome
  • 2 CàS d’huile d’olive
  • Sel & poivre de Sichuan

La recette :

1.24h avant, faites tremper les citrons dans l’eau à température ambiante. Changez cette eau au moins 2 fois durant les 24h. Cette opération permet de ramollir la peau des citrons et de les débarasser de tous résidus.

2.Epluchez les oignons et émincez-les, ainsi que les citrons, en petits morceaux, gardez 4 tranches de citron de côté pour décorer vos bocaux.

3.Dans une poêle mettre l’huile d’olive et faire revenir les oignons et les citrons à feu moyen en remuant très régulièrement pendant 5 mn.

4.Ajoutez ensuite, les raisins secs, les abricots secs coupés en 4, le sel et le poivre de Sichuan (sauf AIP pour ce dernier). Fendez les Cardamomes en deux et parsemez les petites graines sur le mélange. Remuez et ajoutez les rondelles de citron sur le dessus comme sur la photo ci-conre. Continuez la cuisson pendant 15/20 mn à feu doux en remuant très régulièrement.

5.Losque le tout est bien compoté, versez le mélange dans les bocaux, que vous aurez pris soin de stériliser, en veillant à placer les rondelles de citron en vis à vis pour la décoration (cf. photo ci-contre). Vissez le couvercle, le tour est joué ! Après refroidissement, conservez-le au frais jusqu’à consommation et après.

Servir avec une viande froide : poulet, rôti,… avec du poisson froid ou fumé, c’est un délice. Il est très subtile également sur un toast de foie gras par exemple. 

Vous serez surpris du résultat chers lecteurs et l’effet sera garanti pour qui aime le citron et le sucré/salé ! Dites-le moi en commentaire.

A bientôt,

 

Isabelle

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.