TARTE POMME
RECETTES SUCREES

ST VALENTIN : TARTE AUX POMMES GRENADINE

Tarte aux pommes & à la grenadine pour
la St Valentin

Le 14 février, bon nombre d’amoureux vont fêter leur Valentin & Valentine. Un dîner aux chandelles, une journée spéciale, une petite attention, les idées ne manquent pas et pour l’occasion je réédite cette recette.

Redéclarer sa flamme à l’être cher en lui préparant tout simplement, un dîner à la maison et le terminer par cette superbe tarte aux pommes en rosace, à la grenadine, de l’art chers lecteurs ! De l’art ! 

Pas d’inquiétude, cette tarte de St Valentin est très facile à faire. De plus elle ne demande aucun ingrédients complexes, je suis sûre que vous possédez au moins les ¾ d’entre-eux dans votre cuisine ! 

Vous pourrez aussi la préparer la veille, elle se conserve très bien au frais. Je vais vous dévoiler tout cela un peu plus loin, mais avant cela …. voyons voir d’où nous vient cette St Valentin…

Un peu d'histoire...

Savez-vous d’où vient la fête de la St Valentin ?

Pour ma part, j’ignorais totalement avant de faire mes recherches à quel point celle-ci était enchevêtrée d’évènements tous… loin …loin… très loin de ce que je m’imaginais !

En effet mon esprit rêveur et romantique m’incitait à croire qu’une belle histoire d’amour impossible, du style Roméo et Juliette, en était l’origine. Et bien non chers lecteurs ! Rien de tout cela ! Voici comment la journée de la St Valentin est née.

Tout commence dans la Rome antique. Afin de vous situer l’époque, la Rome antique commence avec la fondation de Rome en 753 avant Jésus-Christ. Cette période s’étale jusqu’en 476 après Jésus-Christ à la chute de Romulus Augustule le dernier empereur romain. C’est, j’en conviens, une très longue période.

Nous dirons donc, que quelque part pendant la Rome antique, le 14 février était nommé les Lupercales : fête de Lupercus, dieu de la fertilité. Les prêtres Romains lui sacrifiaient des chèvres et après avoir bu du vin, ils couraient dans les rues de Rome à moitié nus en tenant les peaux de ces pauvres bêtes à la main. Il était de coutume que les jeunes femmes s’en approchent et en soient touchées, car ceci avait le pouvoir de rendre fertile et de faciliter les accouchements. Cette fête païenne était aussi en l’honneur de Junon, déesse romaine des femmes, du mariage et de “Pan” dieu de la nature.

COEUR

Par la suite, c’est le moine Valentin de Terni qui devint officiellement le Saint Patron des amoureux. Il fût décapité le 14 février 269 et canonisé en 1496 par le pape Alexandre VI en l’honneur de son sacrifice pour l’amour.

En effet, au début du Christianisme, alors que l’Europe n’est pas encore totalement convertie, s’étant de l’année 250 à 304 après Jésus-Christ, une période de persécution contre les Chrétiens. Rien d’étonnant donc, à ce que l’empereur Claude II le Gothique, n’aiment pas les Chrétiens. Ce dernier veut interdire le mariage afin que les hommes soient envoyés à la guerre au lieu de se marier.

Claude II le Gothique est informé que le moine Valentin marie les Chrétiens en catimini. Il ordonne alors l’arrestation de celui-ci qui fût confié à la garde d’un magistrat. En prison, le moine recevait la visite quotidienne de Julia, la fille de son geôlier, celle-ci était aveugle. 

Valentin lui décrivait le monde, une relation forte s’établie entre eux. Un jour il fît un miracle en rendant la vue à Julia et celle-ci vît le monde exactement comme lui avait décrit Valentin. Mais l’évènement parvint aux oreilles de Claude II Le Gothique qui n’apprécia pas du tout cet événement. Il ordonna sur le champ l’exécution de Valentin. Le jour de son exécution il est roué de coup par les légionnaires Romains et décapité le 14 février 269 (décapitation étant sordidement fixée pour coïncider avec les Lupercales).

Suite à sa mort, toute la famille de la jeune femme se convertit au Christianisme afin d’honorer la mémoire de Valentin. On raconte que Julia planta un amandier près de la tombe de Valentin. L’arbre est depuis ce jour devenu un symbole de l’amour.

Valentin de Terni est souvent confondu avec Valentin de Rome. En 495 le pape Gélase 1er (oui, je sais, ils avaient des prénoms bizarres avant) décide d’en finir avec la fête païenne des Lupercales et la remplace par la fête du 14 février où sont fêtés trois Saints martyrs du nom de Valentin, dont Valentin de Terni.

De nos jours dans le calendrier des Saints, le 14 février pas moins de neuf Saints Valentin sont fêtés, les Valentine ainsi que les Valentino en font partie.

Plus tard, au XIVe siècle, c’est en Angleterre que naît la coutume galante d’échange de billets doux entre amoureux le 14 février.

Vers le XIXe siècle on constate l’extension de la coutume dans l’aristocratie Européenne et sa diffusion s’étendit à la population. La Saint-Valentin se développa aux Etats-Unis au milieu du XIXe siècle et devint commerciale avec la vente de cartes rappelant les billets doux que s’échangeaient les Valentins avec leurs Valentines.

Au XXe et XXIe siècle, la Saint Valentin reste une fête commerciale pour les uns et une occasion de célébrer l’amour pour les autres.

Alors pour ceux et celles d’entre-vous qui cherchez un dessert pour fêter votre St Valentin, offrez cette merveilleuse tarte aux pommes à la grenadine en rosace que vous aurez fait avec amour et accompagnez-là d’une coupe de pétillant bien frais !

Sources : wikipedia.org – Nominis.cef.fr – anticopedie.fr

Tarte aux pommes à la grenadine en rosace

Ingrédients pour 4/6 personnes :

Pour la tarte :

  • 1 pâte feuilleté sans gluten
  • 70 g de poudre d’amande
  • 150 g de compote de pomme bio
  • pommes rouges bio (4 à 5 suivant la taille des pommes)
  • sucre glace

Pour le sirop :

  • 120 g de sucre
  • 150 g de sirop de grenadine
  • 150 ml d’eau
  • le jus d’un citron
Les doses pour le sirop seront peut-être à adapter selon la variété des pommes (+ou- sucrées)

La recette :

1.Foncez le moule à tarte avec la pâte feuilletée et piquez-en le fond avec une fourchette.

2.Répartissez d’abord la poudre d’amande sur tout le fond de tarte, et faites ensuite de même avec la compote. Entreposez le fond de tarte au frais pendant que vous préparez la suite.

3.Lavez les pommes, sans les éplucher (c’est pourquoi je préconise du bio), coupez-les en 4, ôtez le trognon et tranchez-les en fines lamelles d’environ 1mm d’épaisseur (utilisez une mandoline sinon vous devez voir la lame du couteau à travers votre tranche quand vous coupez la pomme – étape la plus difficile de la recette).

4.Préparez le sirop avec le sucre, l’eau, la grenadine et le jus de citron, portez-le à ébullition. Faites-le ensuite légèrement refroidir à 50° versez-le dans saladier et déposez les lamelles de pommes dans le sirop durant 30/40 mn en les retournant régulièrement pour qu’elles soient toutes bien imbibées du sirop.

5.Au bout de ce temps Egouttez les lamelles de pommes et séchez-les au four 10 mn à 120° (Th. 4) sur une feuille de papier sulfurisé. Laissez refroidir un peu.

pommes

6.Puis montez votre rosace comme sur la photo. Gardez 6 lamelles de pommes pour faire une fleur au milieu. Pour ce faire, supperposez les 6 lamelles et puis rouler le tout pour confectionner une rose. Ecartez légèrement les pétales de la rose et posez-là  au centre de la tarte.

7.Enfournez le tout à 180° (Th. 6) pendant 40 mn.

8.Après refroidissement, saupoudrez la tarte de sucre glace.

TARTE POMME

Astuce : gargez le reste du sirop, tamisez-le, vous pourrez en mettre un peu dans vos bulles de champagne si vous le souhaitez !

Idée : vous pouvez agrémenter cette tarte avec une boule de glace vanille ou de la chantilly vanille.

Voici de quoi reconquérir votre Valentin ou Valentine !

Bonne fête à tous les amoureux !

A bientôt chers lecteurs !

Isabelle

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.