JOYEUX NOEL
AIP AUTO IMMUNE,  TOUT SUR LE PROTOCOLE AIP

MENUS DE FETES & AIP : PAS DE PANIQUE !

Comment s'en sortir avec l'AIP pendant les fêtes

Chers lecteurs, le voici arrivé le temps des fêtes avec ses repas familiaux, ce moment qui abonde de nourriture que vous ne pouvez pas manger parce que vous êtes en AIP

Pas de panique ! Nous allons à travers cet article essayer de balayer toutes les possibilités qui s’offrent à vous afin de faire face à cette période. Et, croyez-moi, vous en avez beaucoup plus que vous ne le pensez !

La meilleure des situations est celle où c’est vous qui recevez. Vous pouvez alors préparer un menu 100% AIP pour tout le monde ! Avec juste quelques éléments supplémentaires pour vos convives.

Dans le cas où c’est vous qui êtes invité, vous avez 2 solutions : soit vous avez une bonne proximité avec votre hôte et pouvez lui proposer de préparer ce menu avec lui, soit vous vous préparez à l’avance des boîtes à emporter afin d’être sûre de pouvoir manger correctement. 

La meilleure des solutions est bien sûr la première celle où c’est vous qui cuisinez. Ainsi vous maîtrisez le sujet de A à Z.

Des idées en vrac pour le menu !

L'apéritif :

Voici quelques idées pour agrémenter votre apéritif : vous pouvez faire la recette du guacamole avec ces biscuits salés au romarin, des pruneaux entourés de lardelles, des batons de crudités avec un houmous de fond d’artichaut (mixez des fonds d’artichaut avec de l’huile d’olive, de l’ail frais et un peu de crème de coco c’est excellent), des brochettes de dattes et magret de canard séché ou viande des grisons, des oeufs de lompe sur une feuille d’endive ou sur des tranches de concombre, du foie de morue étalé sur des tranches de radis noir…  Je suis sûre que vous aussi débordez d’idées géniales, faites-en nous part en commentaire afin de partager !

En ce qui concerne les boissons : vous pouvez vous faire une citronnade maison, ou un mojito sans alcool avec citron vert bio, menthe fraîche et eau pétillante, ajoutez-y une cuillère de miel vous en avez le droit !

Les entrées :

Un chose est certaine c’est que vous avez droit à tous les crustacés du monde ! Donc les huîtres, les moules, les crevettes, les crabes, les homards, les bulots, les amandes, les bigornots, les oursins…. sont tous à vous ! N’hésitez pas ils vous apportent des nutriments incroyablement bons ! La seule chose à surveiller avec ces derniers et à éliminer sont : le beurre (si vous ne l’avez pas encore réintroduit), les mayonnaises qui ne sont pas à l’huile d’olive 100% (si vous avez réintroduit les oeufs) ainsi que les toasts de pain, faites-vous des petits pains AIP en grande quantité pour cette période et laissez les autres pains de côté.

Evitez le foie gras ainsi que toutes les charcuteries préparées industriellement, pensez à la mousse de foies de volaille faite maison ou la rillette de thon que vous pouvez tout à fait adapter en remplacant le thon par du saumon. Tous les poissons vous sont autorisés alors profitez-en aussi : le saumon frais, fumé, gravlax, le bar, la lotte, les noix de St Jacques… vous pouvez les faire en version aspic avec une gelée ou chauds avec une sauce au vin blanc et aux échalottes.

Pensez également aux soupes ou au velouté améliorés tels que : soupe au potimaron et à la cannelle avec des lamelles de truffe dessus, une soupe de patate douce et artichauts avec du bacon grillé dessus, la fameuse soupe à l’oignon mais sans fromage, un velouté de carotte aux pruneaux avec des lamelles de magret de canard séché ou plus élaborées soupe de homard (remplacer la crème fraîche par de la crème de coco)…

CRUSTACES

Les plats :

VIANDE ET POISSONS

Rappelez-vous que vous avez droit à tous les poissons du monde ainsi qu’à toutes les viandes à partir du moment où vous les préparez avec des condiments et épices auxquels vous avez droit. Cela vous laisse un large choix ! 

Utilisez l’huile d’olive autant que vous le souhaitez ainsi que l’huile de coco, les herbes aromatiques thym, romarin, aneth… 

Les petits fruits sont autorisées : cranberries, myrtilles, mûres, raisins… Mais attention pas les fruits secs avec huile et sucre, bien regarder la composition de vos fruits secs, car ils sont trop souvent huilés et sucrés malheureusement.

Personnellement j’ai prévu un roti de porc à l’orange, aux pruneaux, à la canelle et aux clous de girofles. Vous pouvez faire un jambon cuit au four avec un fruit : ananas, pommes, raisins secs… Pensez que vous pouvez aussi utiliser l’alcool dans vos plats pour leur donner du goût. Des côtes d’agneau grillées à l’ail et au persil, les dindes, cannette à l’orange, chapons avec des oignons grelots, des morilles, des truffes, les idées ne manque pas ! Adaptez vos recettes avec les ingrédients autorisés de la liste AIP.

Les accompagnements :

Quoi de mieux qu’un accompagnement pas trop lourd pendant ces repas tels que : des carottes rôties au miel, de la purée de panais, des choux de bruxelles (ou des brocolis) rôtis au sirop d’érable, des asperges vertes enroulées d’une lardelle, une poêlée de courge aux champignons et aux patates douces… utilisez aussi les anciens légumes qui sont très à la mode de nos jours et qui vous seront absoluments bienfaisants.

N’oubliez pas les pommes de terre douces à la vapeur, en purée, en frites au four ou sautées à la graisse de carnard c’est délicieux. Vous pouvez également faire des bananes plantain coupées en tranche d’1/2 cm de hauteur et les faire revenir à la poêle à l’huile d’olive, c’est un régale.

LEGUMES

Les desserts :

DESSERTS

Sur Cuisinarcenciel vous avez déjà beaucoup d’idées, à commencer par cette superbe bûche aux litchis, vous pouvez faire un fruisier en remplaçant dans la recette les farines par de la farine de manioc (si vous avez réintroduit les amandes, car il y a de la poudre d’amande) ou ces tartelettes entièrement AIP avec des fruits de saison orange, kaki, clémentines, kiwi litchi, poire… ou bien si vous avez réintroduit le chocolat et les oeufs vous pouvez adapter cette forêt noire comme indiqué dans l’article, vous pouvez également faire ces petites douceurs de chocolat à la framboise pour accompagner le café. Vous pouvez très bien adapter aussi vos recettes en utilisant la farine de manioc, l’huile de coco, la crème de coco fouettée en chantilly… A partir de la recette de la pâte des tartelettes à la cerise vous pouvez inventer plusieurs versions, les faire en individuel ou en un seul gâteau.

Quoi qu’il en soit faites preuve d’imagination, utilisez les ingrédients auxquelles vous avez droit, ne craquez en aucun cas surtout en phase d’élimination, en phase de réintroduction attention aussi aux réactions violentes si vous n’avez pas réintroduit un aliment, méfiez-vous en.

Faites l’impasse sur l’alcool, si vous l’avez déjà réintroduit buvez raisonnablement. Pas de fromage au menu (à moins que vous l’ayez réintroduit) privilégié le brebis qui a un rapport gras, omega, vitamine D intéressant, c’est le plus digeste pour le corps, il contient peu de lactose, sauf pour vos invités biensûr, pareil pour le beurre.

Surfez sur la vague de la positivité, pensez à votre santé et au bien-être que vous procure ce protocole. Vous passerez ainsi des fêtes sereines et votre corps vous remerciera.

Si des personnes vous questionnent sur le pourquoi vous ne consommez pas tel ou tel aliment, dites clairement que vous suivez un protocole auto-immune et cela leur suffira vous verrez.

Il me reste à vous souhaiter d’excellentes fêtes de fin d’année chers lecteurs et c’est avec joie que je vous retrouverais l’année prochaine pour de nouveaux articles, j’ai tellement de choses à vous partager !

A bientôt.

 

Isabelle 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.